Sylvia GIOCANTI

Sylvia Giocanti

Ancienne élève de l’ENS de Fontenay St. Cloud, agrégée de philosophie,
Docteur en philosophie (1998) habilitée à diriger des recherches (2017)
Membre de l’équipe CRISES (EA 4424)

Thèmes de recherche

Spécialités : Le scepticisme moderne (Montaigne, La Mothe Le Vayer, Bayle, Hume). L’étude des rapports entre scepticisme et philosophie comme vecteur d’une approche transversale et transhistorique de la philosophie en général.

Axes de recherche :

1- Histoire du scepticisme : le rapport du scepticisme moderne (Montaigne, Bayle, Hume) au scepticisme antique (pyrrhonisme, néo-pyrrhonisme, Nouvelle-Académie) et à la libre pensée (irréligion et matérialisme) au XVIIe et XVIIIe siècle (La Mothe Le Vayer, Sorbière, Fontenelle, Diderot). La réception et réélaboration cartésienne ou augustinienne (Pascal) du scepticisme à l’âge classique.

2- Scepticisme et philosophie : le rapport entre scepticisme philosophique et inquiétude ; la valeur intellectuelle et éthique du scepticisme moderne (Montaigne) en philosophie ; son rapport à l’humanisme, son apport à la réflexion historiographique, esthétique, et anthropologique du XIXe siècle à l’époque contemporaine (Emerson, Nietzsche, Hans Blumenberg, Carlo Ginzburg, Stanley Cavell, Philippe Descola, Eduardo Viveiros de Castro).

Mots clefs : Histoire du scepticisme moderne, doute radical, hétérodoxie, libertinage, croyance, inquiétude, essai, humanisme

Publications

(depuis 2013)
Scepticisme et inquiétude, Paris, Editions Hermann, coll. La République des lettres, 2019, 503 pages.
« Sceptique… à sa façon », in Michel Eyquem de Montaigne, Le Point, hors-série- Les Maîtres-penseurs, juin-juillet 2019, numéro 25, p. 57-59.

« La Mothe Le Vayer et la rhétorique montaignienne de la consolation », in Les usages philosophiques de Montaigne, du XVIe au XXIe siècle, dir. Philippe Desan, Paris, Hermann, 2018, p. 103-119.

« O novo mundo é un outro mundo ? Julgar o mundo ou os mundos segudo Montaigne » in Arte, ciências e filosofia no Renascimento, dir. Celso Martins Azar Filho, Didier Ottaviani, Pedro Süssekin, Rio de Janeiro, 7 Letras, 2018, p. 15-27.

« La Mothe Le Vayer » in Skepticism : from Antiquity to the present, dir. Diego Machuca and Baron Reed, New-York, Bloomsbury Publishing, 2018, partie III (Modern Skepticism), chap. 20, p. 283-294.

« Peut-on se passer de la notion d’identité ? : la contribution de Montaigne », in Essais, Revue interdisciplinaire d’Humanités, Fictions d’identité, études réunies par Magali Fourgnaud, Ecole doctorale Montaigne-Humanités, dir. Sandro Landi, Université Bordeaux Montaigne, n. 11- 2017, p. 29-38.

« Scepticisme et immoralisme : la croyance en question », in Scepticisme et pensée morale, de Michel de Montaigne à Stanley Cavell, dir. Jean-Charles Darmon, Philippe Desan, Gianni Paganini, Paris, éditions Hermann, 2017, p. 7-22.

« Réponse à l’article de Ioana Manea : Morale sceptique contre morale païenne ? Le dixième trope sceptique chez La Mothe Le Vayer », in Libertinage, athéisme et incrédulité. 1, dir. J.P. Cavaillé, Littératures classiques, n. 92, Presses Universitaires du Midi, 2017, p. 171-182.

« La Mothe Le Vayer et l’Académie sceptique » in Academic Scepticism in the Development of Early Modern Philosophy, éd. P. Junquera Smith et S. Charles, Springer, 2017, p. 65-80.

« La mise en scène philosophique de la marionnette dans le corpus cartésien et ses usages potentiels au théâtre », in Les scènes philosophiques de la marionnette, dir. H. Beauchamp, F. Garcin-Marrou, J. Noguès et E. Van Haesebroeck, Montpellier, éditions l’Entretemps/ Institut national de la marionnette, 2016, p.179-192.

« Le scepticisme comme art de penser sans concepts », in Bulletin de la Société Internationale des amis de Montaigne, Paris, Classiques Garnier, 2016- 2, n. 64, p. 37-50.

« Parole et obligation chez Montaigne et Hobbes », écrit avec Géraldine Lepan, in L’axe Montaigne et Hobbes : anthropologie et politique, dir. Emiliano Ferrari et Thierry Gontier, Classique Garnier, Paris, 2016, p. 229-248.

« Naturalisation sceptique de l’erreur et art d’errer dans les Essais », in Bulletin de la Société internationale des amis de Montaigne, Paris, Classiques Garnier, 2015 – 2, n. 62, p. 177-191.

« Montaigne et les animaux », in Sédiments 3: Bestiaire périgourdin, dir. Romain Bondonneau, Les grands cahiers Périgord Patrimoines, juillet 2015, p. 14-16.

« Usage du scepticisme dans la philosophie de Descartes : paradoxes, clichés, réappropriation », in Pour et contre le scepticisme, théories et pratiques de l’Antiquité aux Lumières, textes édités par E. Argaud, N. El Yadari, S. Charles, G. Paganini, Paris, H. Champion, 2015, p. 71-87.

« Obeying the Laws and Customs of the Country : Living in Disorder and Barbarity. The Powerlessness of Political Skepticism According to the Discours sceptiques (1657) of Samuel Sorbière », in Skepticism and Political Thought in the Seventeenth and Eighteenth Centuries, edited by John Christian Laursen and Gianni Paganini, University of Toronto Press in association with the UCLA Center for 17th and 18th century studies, Toronto, 2015, p. 113-129.

« L’engagement sceptique : politique et distance » in Scepticismes en politique, dir. Karine Laborie et Thierry Ménissier (Université de Grenoble), Ethique, politique et religions ». éd. Classiques Garnier, 2014 – 2, n. 5, p. 31-48.

« ‘Se moquer de la philosophie, c’est vraiment philosopher’ : la vérité en question dans les œuvres de Fontenelle et Pascal », in Revue Fontenelle, Presses universitaires de Rouen et du Havre, n. 11-12 /2013-2014, p. 21-41.

« La quiétude comme expérience impossible » dans Relire l’apologie pascalienne, Actes du colloque international de commémoration du 350e anniversaire de la mort de Pascal, Paris, Chroniques de Port Royal, 2013, p. 153-166.

« L’art sceptique de l’estrangement dans les Essais de Montaigne », in L’estrangement, Retour sur un thème de Carlo Ginzburg, études réunies par Sandro Landi, Essais, Revue interdisciplinaire d’Humanités, Ecole doctorale Montaigne-Humanités, Numéro Hors série-2013, Bordeaux, octobre 2013, p. 19-35.

« La fécondité des Académiques de Cicéron dans l’histoire du scepticisme » (4 p.), Astérion [En ligne], 11 | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2013, http://asterion.revues.org/2334.

« Comment traiter de ce qui n’est pas “entièrement certain et indubitable “. Descartes héritier des Académiques de Cicéron », (17 pages), Astérion[En ligne], 11 | 2013, mis en ligne le 24 juillet 2013. URL : http://asterion.revues.org/2371.

« Les lieux du scepticisme dans les Dialogues sur la religion naturelle de Hume » in Hume et la religion : nouvelles perspectives, nouveaux enjeux, Sébastien Charles (éd), Europea Memoria, Studien und Texte zur Geschichte der europäischen Ideen, Georg Olms Verlag, Hildesheim, Zurich, New-York, 2013, p. 73-94.

« Les Cannibales modèle de société ? », in Rouen 1562. Montaigne et les Cannibales, Actes du colloque organisé à l’Université de Rouen en octobre 2012 par Jean-Claude Arnould (CÉRÉdI) et Emmanuel Faye (ÉRIAC).
(c) Publications numériques du CÉRÉDI, « Actes de colloques et journées d’étude 
(ISSN 1775-4054) », n° 8, 2013. URL: http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/public/?les-cannibales-modele-de-societe.html

« La Mothe Le Vayer : « un anti-cartésien ? » in Qu’est-ce qu’être cartésien ?, dir. D. Kolesnik-Antoine, préface de D. Kambouchner, ENS-Editions, février 2013, p. 79-94.